Changer de parti ou changer de nom ?

Publié le par COZILLICO

Le renouveau des partis politiques passe t'il par un changement de nom ?

Pour le parti socialiste, il aurait du le faire en 2011 avec son slogan "le changement c'est maintenant !"

Car le quinquennat HOLLANDE et l'arrivée du tandem des VALLS et MACRON signent bel et bien la mort du PS, comme l'affaire Bigmalion et la bataille fratricide FILLON versus COPE, celle de l'UMP !

Si une victoire du FN aux prochaines élections locales risque d'enterrer un peu plus l'UMPS, il est devenu évident pour la droite qu'elle doit après sa victoire par défaut du vote FNPS aux cantonales se rassembler derrière un nouveau sigle. Mais pas maintenant, il faut attendre l'émergence du nouveau leader en 2016 après les Régionales, car le nouveau nom de ce parti doit être associé à un nouveau projet pour les français.

Même si il ne suffit pas de changer de nom pour faire oublier les erreurs de casting, de management et de projet politique, le nouveau nom d'un parti doit être la marque des ses valeurs, de ses idéaux et de ses ambitions pour l'avenir de la France et des français qui rêvent de renouveau et d'un "french new deal".

Le bruit court sur l'eau que le nouveau nom de la droite républicaine du parti de Nicolas SARKOZY pourrait être "les Républicains"

Le créateur de nom et de marque COZILLICO n'adhère pas du tout à cette nouvelle dénomination.

Si le terme ratisse large en vue peut être de fédérer l'union entre la droite et le centre (sauf la girouette de Bayrou), il est justement trop large et flou !

La République n'est pas que l'apanage de la droite, la gauche traditionnelle, les socialistes sont eux aussi des républicains, y compris quoique en disent certains, le FN et par conséquent l'image du l'UMPS n'est pas loin !

NON, si il faut associer Républicain qui fait référence à la Patrie et à la Nation, cela doit l'être avec les deux lettres qui vont nous permettre de cliver et de combattre le FN.

COZILLICO propose NFC "NOUVELLE FRANCE CITOYENNE"

NF pour NOUVELLE FRANCE mais surtout parce que c'est le contraire de FN !

Le FN a su se dédiaboliser et renier ou lisser les idéaux racistes, clivants et provocateurs du vieux routard de la politique Jean Marie LEPEN, la droite traditionnelle doit se renouveler et montrer qu'elle a changé de peau, de pratique, de stratégie pour la France et les français, mais restent ferme sur ses valeurs travail, famille, patrie.

Les français aspirent à une France Nouvelle, une France jeune et forte qui gagne à l'intérieur comme à l'extérieur.

Nicolas SARKOZY dit avoir changé, alors il doit avoir pour unique ambition pour réussir véritablement son retour d'être l'instrument de ce renouveau, quitte à sacrifier sa candidature à la Présidentielle pour sortir en beauté.

CITOYENNE car la France doit revenir aux citoyens, le pouvoir au peuple de France tant dans sa représentation nationale que locale. Ce terme responsabilise les français qui ont des droits, mais aussi des devoirs. Le citoyen s'implique dans la société, dans une identité commune. Il est membre d'une ville, d'une collectivité territoriale, d'un Etat nation. Il est le gardien de la planète comme citoyen du monde libre !

La NFC veut dire aussi "Near Field Communication", cette nouvelle technologie moderne, simple intuitive, sans fil à courte portée qui va rapprocher le monde physique et virtuel des français, les aider à être plus proches, plus efficaces dans la vie de tous les jours.

Tout comme la technologie NFC qui va envahir nos téléphones, nos appareils connectés et mettre la carte bleue à puce aux oubliettes, les français veulent une politique simple, de proximité ,facile d'accès qui leur simplifie la vie. ils veulent une France efficace, fonctionnelle de partage et de communication.

VOILA POURQUOI COZILLICO CROIT EN UNE "NOUVELLE FRANCE CITOYENNE" et vient de déposer cette dénomination aux instances de l'UMP.

et vous derrière quel nom êtes vous prêt à vous rassembler ?

Merci de voter sur cette dénomination par un j'aime ou un commentaire

COZILLICO
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article