3 concubinages, 4 enterrements et un président !

Publié le par COZILLICO

"MOI-PRESIDENT" AU PANTHEON : HOLLANDE VOUDRAIT-IL PASSER A LA POSTERITÉ PAR DES MOTS CHOISIS A DEFAUT D'ACTES POUR SAUVER LA FRANCE ?

Pourquoi "panthéoniser" un personnage dans la NATION, lorsque le Président, en soif de notoriété, peut se permettre de faire entrer 4 résistants et parité oblige, deux hommes et deux femmes où plutôt pour ces dernières, la terre de leur dernière demeure, le symbole a ses limites, les os et coutumes religieuses ont eux aussi leur propre résistance :

Geneviève DE GAULLE-ANTHONIOZ, nièce du Général, résistante de la première heure qui s'illustrera aussi à ATD Quart Monde et Germaine TILLION, résistante, éthnologue et rebelle sympathisante de la cause du FLN.
Pierre BROSSOLETTE, intellectuel et franc maçon, qui parce ce qu'il s'était opposé à DE GAULLE s'était vu préférer Jean Moulin en 1964, voit en quelque sorte réhabiliter une mémoire de la gauche résistante.
Jean ZAY, jeune ministre radical franc maçon qui après avoir dissocié le religieux du laïque à l'Ecole se retrouve aujourd'hui dans une église béni de "tous les dieux" !

Figures exemplaires, cérémonie exemplaire, un discours qui se veut lui aussi exemplaire, mais un Hollande qui ne l'est pas vraiment, il n'est pas Malraux, mais un homme "normal".

Malgré cette opération politique de communication évidente, il aura du mal à rentrer dans les livres d'histoire et à prolonger l'effet 11 janvier pour son entrée en campagne.

Mais ces 3 concubinages feront encore les titres de VOICI : "année 2015... année placébo" !

la France libre avec HOLLANDE c'est pas pour demain...

Mais le Chien COZILLICO aboie, et la caravane hollandaise passe...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article