Si tu ne viens pas à Lagarde, Lagarde ira à toi en 2017 !

Publié le par COZILLICO

Si tu ne viens pas à Lagarde, Lagarde ira à toi en 2017 !

COZILLICO fantasme sur la candidature d'une véritable épéiste, Christine LAGARDE, pour la Présidence de la République Française.

Bien qu'en janvier 2015, lors d'un interview à CNN, l'intéressée a affirmé ne pas vouloir être candidate à l'issue de son mandat au FMI en 2016 :

"Jamais...parce que je suis raisonnable et que je veux le rester"

COZILLICO croit que sa candidature pourrait changer la donne en 2017 et redonner à la France son leadership et initier une croissance forte dans l'unité de la Nation retrouvée.

Christine LAGARDE a l'étoffe d'une véritable femme d'Etat et toutes les qualités pour gouverner notre Pays.

Cette femme n'a pas seulement de la classe, elle a été à la tête d'une grande entreprise internationale, elle a fait un parcours quasi sans fautes lorsqu'elle était ministre. Elle est respectée au niveau mondial pour son action au FMI et sa capacité à négocier au plus haut niveau.`Son carnet d'adresse et sa respectabilité sont des atouts majeurs pour notre pays.

Voilà une femme capable de tenir la dragée haute à :

- un HOLLANDE, qui s'est vidé de sa substance dès son élection, mais qui prétend encore être un candidat par défaut en 2017.

- un VALLS, copie conforme d'un Sarko de gauche dont la stature ne sera jamais celle d'un Président de la République Française.

- une LE PEN qui prospère uniquement parce qu'il y a un véritable déficit de candidat providentiel, et dont l'action ne contribuera qu'à faire chuter une deuxième fois SARKO et faire gagner à nouveau HOLLANDE en 2017.

Christine LAGARDE a l'étoffe d'une Chef moderne, dynamique, pragmatique et raisonnable capable de rassembler au delà des républicains dans des primaires ouvertes à droite.

Voilà une candidate consensuelle, d'expérience capable de relever les défis d'une nouvelle France, conquérante, capable de prendre le leadership en Europe, restaurer la confiance des français, des entreprises et des investisseurs.

Elle est avec ses 59 ans dans la force de l'âge en politique par rapport à :

- un Alain JUPPÉ qui a fait son temps et qui courre après le poste ultime qui lui été promis il y a bien trop longtemps, alors qu'il fait déjà parti des SAGES de l'élite politique passée,

- un Bruno LEMAIRE qui croit déjà à la plus haute marche d'un destin national, avant même d'avoir été premier Ministre et qui pense que la simple éloquence rime avec expérience, alors qu'il pourrait faire un bon premier Ministre de Christine LAGARDE.

- un Nicolas SARKOZY qui revient avec une unité de façade fragile, sous un nom de parti qui se voulait fédérer au centre et à la droite de la droite, mais qui clivent déjà les français au lieu de les rassembler. Un homme qui parce qu'il s'est fait battre par un "Moi, le pire Président de la V république" ne pourra plus faire basculer l'opinion au delà "Des Républicains". Son rôle aujourd'hui en toute humilité serait de mettre ses troupes pour contribuer à faire élire la Première femme Présidente de la République qui marquera l'histoire de France.

Christine LAGARDE est la meilleure candidate parce que comme elle le dit si bien : "les femmes accordent plus d'importance à la réussite collective qu'à leur notoriété, leur réputation ou leur ambition personnelle".
Christine LAGARDE est la meilleure candidate parce qu'elle a un parcours d'excellence, exceptionnel et exemplaire :
- Equilibrée, elle est l'ainée d'une famille de 4 enfants, elle reçoit durant son enfance au Havre, les valeurs d'un enseignement catholique et laïque qui l'ont responsabilisé très jeune et lui permettent d'affronter la mort de son père à 16 ans. Son origine, son éducation, ses valeurs et son parcours familial, divorcée, mère de deux enfants, en couple avec un chef d'entreprise, lui permettent de comprendre la société française dans toute sa complexité.
- Sportive, elle intègre l'équipe de France de natation synchronisée et gagne une médaille de bronze au championnat national à 15 ans. Battante, elle aime la compétition et relève les défis, elle est collective et sait déléguer.
- Volontaire, elle n'hésite pas avec une bourse à partir après le baccalauréat suivre ses études aux Etats Unis pour maîtriser l'anglais et apprendre les rouages de la politique en faisant un stage d'attaché parlementaire au Capitole. Capable de mener une discussion internationale dans un anglais parfait, je vous laisse imaginer l'impact que pourrait avoir sa présidence sur notre aura mondiale et sa volonté d'imposer l'apprentissage de l'anglais dès le primaire.
- Méritante, elle suit ensuite un parcours atypique avec un diplôme de sciences politiques à l'IUP d'Aix en Provence, échoue fort heureusement pour elle à l'ENA, pour obtenir une maîtrise d'anglais et du droit des affaires, de droit social qui lui ouvrira les portes du mondes de l'entreprise privée. Elle n'est donc pas dans le moule actuel de ces énarques qui doivent tout à leur copinage et non à leur mérite et qui sclérosent notre économie.

- Expérimentée, elle fait sa carrière dans la gestion du droit des affaires internationales chez Baker et Mckenzie pour en devenir la Présidente avec le succès qu'on lui connait . Vous en connaissez beaucoup des politiques qui ont réussi dans le monde de l'entreprise privée et qui sont capables, en véritable manager d'entreprise, de réformer l'Etat ?

- 3 fois Ministres à des postes clés de notre économie, son parcours politique est exemplaire et ce n'est pas sa décision de demander un arbitrage privé à l'affaire Tapis qui pourra provoquer son "impeachment" à la plus haute fonction. Elle n'appartient pas au panier de crabes qui se complaisent à l'étale des marées basses des marigots politiques .

- Son expérience au FMI, où elle a montré sa capacité à influer sur les politiques mondiales économiques, est un atout majeur dans la gestion de la crise française et européenne.

Il est temps qu'une personnalité avec son parcours, son charisme et sa vision du monde relève la garde de la France et applique "la botte de Nevers" pour nous garder des intrigues des Monsieur de Peyrolles et autre prince de Gonzague de la politique qui nous ont passablement déçu.
COZILLICO est prêt à mettre son épée comme Directeur de campagne de Christine LAGARDE pour forcer le destin d'un femme qui n'ignore pas qu'elle serait une excellente Présidente républicaine pour la France et tous les français qui la plébiscite d'après un sondage à 50 % pour ce poste.

Pour info, je viens d'être à nouveau modéré par Eric METTOUT de l'Express.fr lors d'un commentaire que j'ai fait sous le pseudo COZILLICO sur un article sur LAGARDE, c'est édifiant, ce type est un "journaliste" totalitaire...

Votre message : Si Madame Christine LAGARDE a certes le droit de rempiler au FMI, elle a surtout le devoir de briguer la Présidence de la République Française pour offrir une alternative crédible aux candidats actuels de droite comme de gauche, anciens et modernes qui ne nous enchantent plus vraiment... Son parcours personnel et professionnel est exemplaire, elle vient de la société civile pas du sérail des énarques qui ne veulent que rien ne changent pour préserver leurs privilèges, leur pouvoir et leurs copains. Elle pourrait mettre à profit son expérience de la gestion du monde de l'entreprise à l'international, de la régulation de l'économie mondiale, des affaires publiques de l'état français quand elle était ministre, sa respectabilité et sa stature son anglais parfait. Même si elle a déclaré à CNN en janvier 2015 ne pas vouloir être candidate : "Jamais...parce que je suis raisonnable et que je veux le rester" Madame LAGARDE devrait reconsidérer la question vue l'état actuel de la France. Elle ne ferait qu'une bouchée des candidats des Républicains, car c'est la seule candidature pouvant rassembler les sensibilités de toute la droite. François HOLLANDE ou Manuels VALLS seraient sans aucun doute éliminés au premier tour et je vous laisse imaginer l'issue d'un duel entre Marine le Pen et Christine LAGARDE, J'aimerai bien qu'elle mette en action sa botte de Nevers en politique : Si tu ne viens pas à LAGARDE, LAGARDE ira à toi en 2017 !
Url de l'article : Christine Lagarde prête à rempiler à la tête du FMI

LEXPRESS.fr <moderation@lexpress.fr>

25 juin (Il y a 1 jour)

À moi

Bonjour,

Votre message a été modéré.

Il est hors sujet.

Bien à vous,

Pour plus d'informations sur notre politique de modération, vous pouvez lire notre charte des commentaires.

Eric Mettout
Rédacteur en chef LEXPRESS.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article