Allons enfants de la patrie !

Publié le par COZILLICO

Le jour de guerre est arrivé !

Contre nous de l'islamie,

L'étendard sanglant est levé ! L'étendard sanglant est levé !

Entendez-vous dans nos communes

Mugir ces barbares terroristes

Ils viennent jusque dans vos bras

Egorger vos fils, vos compagnes

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchons, marchons

qu'un sang impur...

abreuve nos égouts !

Que veut cette horde de Daech,

Faux français, fanatiques salafistes

pour qui ces ignobles entraves

Ces expulsions trop longtemps différées

Français, pour nous, ah ! quel outrage

Quels fanatismes il doit encore exciter ?

C'est nous qu'on ose méditer

de rendre à l'antique esclavage religieux !

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchons, marchons

qu'un sang impur...

abreuve nos égouts !

Quoi ces cohortes étrangères !

Feraient la loi dans nos foyers !

Quoi ces phalanges djihadistes

Terrasseraient nos fils guerriers !

Grand Dieu ! Par des mains enchaînées

Nos fronts sous le joug de l'état islamique se ploieraient

De vils chefs islamistes deviendraient

Les maîtres des destinées.

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchons, marchons

qu'un sang impur...

abreuve nos égouts !

Tremblez djihadistes et vous perfides

L'opprobre de toutes les religions

Tremblez ! vos projets d'attentats parricides

Vont enfin recevoir leurs prix !

Tout est soldat pour vous combattre

S'ils tombent, nos jeunes héros

La France en produit de nouveaux,

Contre vous tous prêts à se battre.

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchons, marchons

qu'un sang impur...

abreuve nos égouts !

Français, en guerriers magnanimes

portez ou retenez vos coups !

Epargnez ces tristes victimes

A regret s'armant contre nous

Mais ces barbares sanguinaires

Mais ces islamistes, complices d'Al qaida

Tous ces fennecs qui, sans pitié

Déchirent le sein de leur mère !

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchons, marchons

qu'un sang impur...

abreuve nos égouts !

Nous entrerons dans la carrière

Quand nos aînés n'y serons plus

Nous y trouverons leur poussière

Et la trace de leurs vertus

Biens moins jaloux de leur survivre

Que de partager leur cercueil

Nous aurons le sublime orgueil

De les venger ou de les suivre !

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchons, marchons

qu'un sang impur...

abreuve nos égouts !

Amour sacré de la Patrie

Conduis soutiens nos bras vengeurs

Liberté, liberté chérie

Combats avec tes défenseurs !

Sous nos drapeaux, que ta victoire

Accoure à tes mâles accents

Que tes ennemis expirants

Voient ton triomphe et notre gloire !

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchons, marchons

qu'un sang impur...

abreuve nos égouts !

Les attentats de ce jour en France et en Tunisie montrent une nouvelle fois l'impuissance des Etats et des politiques à circonscrire le risque djihadiste parce qu'il est polymorphe et que notre législation et notre justice sont totalement inadaptées. Les mesures prises ne sont pas à la hauteur des enjeux qui s'imposent dans cette 3ème guerre mondiale contre un Etat islamique qui fermente depuis des décennies au coeur même de nos frontières.

Tant que nous ne réduirons pas à néant ces troupes de barbares fanatiques en Syrie, Irak, Yemen et autres pays déstabilisés du continent africain et du moyen orient, plus elles feront de nouveaux émules et candidats au suicide dans les rangs des plus instables d'entre nous.

La peur doit maintenant changer de camp et aucun de ces islamistes radicaux dans notre seing ne doit se croire protéger par notre justice et notre Etat de droit.

François Hollande m'a fait aujourd'hui penser à Georges Bush lorsqu'on lui apprend la nouvelle des Twin towers lors d'une visite dans un classe. Son discours est inaudible et sa réponse inefficace pour les français, car il ne prendra pas des mesures d'exception (condamnation et expulsion avec déchéance de la nationalité française pour tout français qui fait du prosélytisme d'un islam salafiste ou d'un appel au djihad, condamnation et reconduite la frontière de l'Europe de tout ressortissant étranger dont les actes et les paroles sont de nature à prôner l'idéologie de l'état islamique. Neutralisation systématique d'un terroriste sur un théâtre d'attentat et interdiction de son inhumation sur le territoire français.

Allons nous encore laisser ces islamistes radicaux identifiés, ces fanatiques pauvres d'esprit depuis longtemps décrocheurs de la Nation, ces hommes et brebis égarées de l'islam qui ne sont français que par le droit de la naissance sur notre territoire national, mais qui oublient leur devoir et leur reconnaissance envers leur mère patrie qu'ils ont appris à mépriser en trahissant et en piétinant nos valeurs républicaines sans regrets et trop souvent aux yeux de tous ;

Ces opportunistes de notre tolérance aveugle et naïve, ces profiteurs de notre système social bienveillant qui préfèrent néanmoins le communautarisme à l'assimilation et l'intégration à la Nation Française;

Ces taupes candidats au Djihad, pourtant repérés depuis des années par les services et fichés comme dangereux ou potentiellement dangereux, mais que l'Etat laisse passer à l'acte à cause de dirigeants politiques et d'une justice laxistes qui ne décident de les arrêter ou de les neutraliser que lorsqu'ils passent à leurs actes de barbarie. Ce gouvernement est tétanisé par un amalgame et la peur de heurter les populations musulmanes de France, on se demande bien pourquoi, si elles adhèrent à l'esprit de la République démocratique française.

Il est temps de mettre en place un "minority report" efficace et sans concession sur ces islamistes radicaux pour les neutraliser avant qu'ils ne commettent l'irréparable.

Il est temps que les musulmans de France montrent qu'ils sont français de souche et de coeur et qu'ils fassent le ménage dans leur rangs, car sinon le sentiment anti-musulmans et les peurs ne feront que s'exacerber pour porter au pouvoir un Président(e) qui sera contraint de légiférer sur l'incompatibilité de l'islam avec l'esprit républicain et de prendre des mesures d'interdiction radicale de la pratique de l'islam.

La situation est très grave et ce ne sont plus des actes isolés, il y a une stratégie de déstabilisation évidente de daech d'amener leur guerre à l'intérieur de nos sociétés.

Nous devons y répondre avec la plus grande fermeté, plus en paroles mais bien par des actes démultipliés et sans concessions et chacun d'entre nous doit y prendre sa part.

COZILLICO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article