DONNONS LES MOYENS AUX SYRIENS ET IRAQUIENS DE COMBATTRE COMME LES KURDES

Publié le par COZILLICO

Le choix de ne pas armer les populations a été une grave erreur impardonnable

COZILLICO ne comprend pas pourquoi les Etats Unis d'Europe et d'Amérique, mais aussi la Russie et les pays arabes alliés n'aident pas le peuple syrien et iraquien à se défendre contre daesh et pas seulement les milices et l'armée conventionnelle !

Quand COZILLICO observe dans les médias tous ces hommes en bonne santé fuirent leur pays au lieu de prendre les armes et combattre pour protéger leurs familles, je suis dépité !

Nos armées doivent être engagées dans la formation au combat des réfugiés

Nos armées si elles ne sont pas autorisées à combattre pour éradiquer cette peste noire djihadiste pourraient au moins former et entrainer ces hommes et ses femmes pour qu'ils restent combattre dans leur pays et se libérer. Si leurs maisons sont détruites, qu'est ce qui nous empêche de construire des camps provisoires fortifiés en dehors des territoires contrôlés par les terroristes islamiques au lieu des camps de réfugiés où ils tournent en rond sans objectifs ni avenir ?

Fuir c'est laisser le champ libre à Daesh !

la grosse erreur de l'Europe et des Etats Unis est de ne pas armer ces populations comme ils l'ont fait pour les Kurdes.

Une stratégie payante sur tous les plans

Les moyens financiers déployés à ce titre coûteraient in fine bien moins cher que l'accueil et le contrôle des migrants.

Entrer en résistance est le meilleur avenir possible pour ces populations qui si elles sont obligées de migrer mettront des générations à s'adapter à nos coutumes et à nos usages.

la victoire dépendra de l'implication des populations à se libérer par elles mêmes avec l'appui logistique de nos armées et l'encadrement au sol de nos unités d'élites.

Sans une offensive généralisée à terre par tous les fronts, nous ne viendrons jamais à bout de l'Etat islamique !

L'appel du 18 juin Arabe est la seule issue à cette guerre !

COZILLICO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article