CAESAR HOLLANDE ASSASSINÉ PAR SON BRUTUS DE MACRON !

Publié le par COZILLICO

COZILLICO observe l'hallalie de la décadence de l'empire des gauches et la fin proche de l'imposteur HOLLANDE qui fut Président de la République à l'insu de son plein gré !

Ainsi que l'avait prédit le mage des gaules COZILLICO dès le début du défilé Elyséen de François HOLLANDE, après une victoire acquise sur des mensonges tactiques de campagne présidentielle sans véritables combats des chefs, la fin du mandat est proche pour le petit césarion HOLLANDE qui a été porté au pouvoir par un peuple de gauche, aveuglé par un anti-sarkozysme primaire au plus fort de la crise économique, dont s'est servi ce Néron énarque de la politique, plus manipulateur que stratège, plus bonimenteur que tribun, pour leur promettre "le changement c'est maintenant" qui n'est jamais venu et qui n'a amené que désordre, confusion, faiblesse et trahison du pacte républicain :

La situation sociale de notre pays est grave et n'a jamais été autant dégradée que sous son règne

La gauche éclatée meurt de ses contradictions, de son modèle obsolète et décalé des réalités du Monde et de son incapacité à se remettre en cause pour offrir une vision moderne d'une société française bien dans sa tête et dans son corps.

Les barbares et hordes anarchistes, de l'ultragauche, des zadistes et autres djiadhistes "antisocial et anti-étatique" ont quittés leur ZAD des bois et des champs pour envahir nos villes et semer la guerre civile contre un état qui ne contrôle plus rien que ce soit sur le plan exécutif que législatif...

HOLLANDE croit calmer la foule dans les arènes en distribuant sans compter du pain, des euros et des subsides catégoriels qu'il n'a pas financé, même pas par les taxes qui ont poussées les patriciens capitalistes à l'exil et ont réduit le pouvoir d'achat des plébéiens des classes moyennes et supérieures, contraint de payer pour les erreurs de leurs parlementaires et du monde de la finance.

Nos lois contraignent les initiatives et l'innovation des français au lieu de les encadrer et de les libérer, la loi travail est un nouvel échec patent qui bloque l'activité dans le pays et renforce ceux qui ne veulent pas travailler et continuer à vivre de l'assistanat et de la mauvaise redistribution des impôts et des richesses.

La situation économique reste dégradée et l'embellie timide est bloquée par la peur sociale du lendemain qui bloque toute création d'emplois et esprit d'entreprendre

Alors que les signes timides d'une reprise des échanges et du commerce dans l'empire européen et le reste du monde sont en marche, la confiance n'est toujours pas là, car cette situation n'est pas le fruit des mesures de ce Caesar imposteur qui cherche à s'arroger cette amélioration pour tenter de ménager une réélection improbable, car entachée de mensonges et trahisons.

QUAND BRUTUS VA TUER SON PERE SPIRITUEL POUR REDONNER LA REPUBLIQUE AU PEUPLE DE FRANCE...

Ainsi que le mage COZILLICO l'a déjà affirmé, les partis traditionnels et anciens sont en déconfiture, parce que les politiques ne servent plus les français et l'intérêt général de la Nation, mais uniquement depuis trop longtemps leurs intérêts personnels et des revendications catégorielles de minorités.

Les citoyens se rebellent et ne veulent plus de cette oligarchie corrompue qui les utilisent pour satisfaire leurs manoeuvres personnelles.

C'est pourquoi, ils préfèrent aujourd'hui suivre les hommes et les femmes de la société civile qui ont réussi dans le privé à la force de leur travail, grâce à leur intelligence et à leur bon sens et pas seulement par les entregents et copinages du pouvoir.

MACRON est peut être de ceux là, il est riche et ne recherche donc pas le pouvoir pour s'enrichir comme tous les autres. Ceux qui marchent derrière lui, savent qu'il va aller à la Présidentielle de 2017 uniquement pour changer les choses, débloquer les conservatisme et redresser le pays en récompensant les méritants et en redonnant l'espoir et la confiance en l'avenir, pas pour maintenir un système du passé à bout de souffle qui exacerbent les tensions au sein de notre société.

COZILLICO est convaincu depuis 2012 qu'il nous faut au pouvoir un Chef d'entreprise et pas un politique !

CAESAR HOLLANDE le croyait à sa botte, docile comme l'attaché parlementaire et conseiller qu'il a été lui même en son temps, là encore il s'est trompé sur toute la ligne, son fils spirituel ne lui doit rien. MACRON va le poignarder comme BRUTUS et donner ainsi le coup de grâce au système. HOLLANDE vient de comprendre, mais un peu tard que si il le débarque, il ne fera que le grandir au détriment de sa candidature.

Mais MACRON est il capable de réunir le peuple de la nouvelle gauche et le peuple de la nouvelle droite en un seul et même peuple socio-libéral décomplexé et uni ?

Quel sera le général qui prendra la tête des légions de la société civile pour bouter hors de France ces incompétents et ces profiteurs de tout poil de l'ancien système qui paralysent notre pays et l'ont mené à sa perte ?

COZILLICO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article