COZILLICO CENSURE LES MESURES STUPIDES DES CANDIDATS

Publié le par COZILLICO

FILLON TENTE DE REBONDIR SUR L'ACTUALITÉ EN PROPOSANT D'ABAISSER LA MAJORITE PENALE A 16 ANS !

Le candidat François FILLON reprend une mesure de Nicolas SARKOZY déchu 

pour que l'excuse de minorité ne soit plus usitée par la délinquance pour des exactions demandées par les chefs de bande aux mineurs.

COZILLICO condamne cette mesure pour les raisons suivantes :

la première est que si les jeunes délinquants à partir de 16 ans sont condamnés comme les adultes, alors ce sont les jeunes de 8 à 15 ans qui font déjà partis des bandes qui prendront le relais !

La deuxième est que ce sera peine perdue, car où ces jeunes exécuteront leur peine, dans un établissement pénitencier pour adultes ? Les maisons de corrections n'existent plus !

Il faut s'attaquer aux racines du mal : l'environnement, l'éducation parentale et scolaire, et l'économie mafieuse souterraine qui entourent ces jeunes !

Le candidat Benoit HAMON avec son revenu universel qui prédit la fin du travail. 

Ce robin des bois croit pourvoir taxer le pain des "riches" pour donner un quignon aux pauvres et aux jeunes sous prétexte de redistribuer de manière égalitaire ce revenu universel.

C'est aussi navrant que le SMIC qui nivèle les salaires par le bas, la valeur travail continue à être dévalorisée par cette gauche de l'assistanat qui n'a fait qu'accentuer les écarts.

La cerise sur le gâteau puisqu'il n' y a plus assez de riches à taxer, il propose de taxer les robots !

Alors là, c'est bien au contraire précipiter la fin du travail, car il est prouvé tous les jours que l'automatisation des tâches ouvrières industrielles permet une meilleure rentabilité, une baisse notable de la pénibilité, un développement accru de l'entreprise qui permettent une meilleure qualification des salariés qui sont formés sur la gestion et la maintenance de ces machines, ou sont affectés à des fonctions plus valorisantes que celle de simple opérateur.

Ce que veut Benoit HAMON, c'est que les ouvriers français à la chaîne continuent pour un temps fini à faire manuellement ce qu'une main d'oeuvre étrangère non qualifiée fait à un coût salarial de 10 à 100 fois moins cher et donc à terme fermer les usines françaises !

Voilà, elle est belle la compétitivité et le travail pour tous !

Finalement il est logique avec lui même,  il veut précipiter la fin du travail des hommes pour qu'ils touchent le revenu solidarité et que les robots prennent définitivement  leur travail.

Continuez à sortir des inepties pareilles et les français vont finir par voter blancs !

FILLON, HAMON, MACRON, MELANCHON ET PETITS PATAPONS...

COZ ILLI CON !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article